Archives de catégorie : Analyse Financière

Le ratio pour vérifier la solidité d’une entreprise

Le principal ratio que nous utilisons

pour vérifier la solidité d’une entreprise

 

Au-delà de la diversification, indispensable non seulement pour capter les gagnants et pour diluer le risque des vilains canards, les daubasses utilisent presque exclusivement un seul ratio financier.

C’est en répondant à un abonné, Serge, que nous avons pensé que cet échange pourrait bénéficier à toute la communauté.

Ou comment nous remarquons que notre ratio de solvabilité est très efficace, sans être magique, attention ! Il est toujours recommandé de lire en détail les rapports annuels pour ne passer à côté d’aucune information clef.

Bonne lecture.

Quelques éléments peuvent paraître techniques, mais vous pouvez sauter les calculs, vous comprendrez le raisonnement.

 

Question initiale de Serge :

Bonjour,

Continuer la lecture de Le ratio pour vérifier la solidité d’une entreprise

Part des minoritaires dans le rouge : ça veut dire quoi ??

Un peu d’analyse de bilan pour commencer l’année en beauté !

Vous êtes (certainement !) un investisseur passionné. Et dès que vous avez 5 minutes devant vous, vous vous plongez immédiatement dans la lecture de rapports annuels de sociétés cotées à la recherche de décote, de marché irrationnel. Comme nous en fait.

Et il y a une question qui vous chagrine depuis des mois : « mais qu’est-ce que je fais avec ces intérêts minoritaires négatifs ?? »

A travers un article intitulé Intérêts des minoritaires : un enjeu pas si mineur publié sur le blog, nous avions mis en avant cette ligne des bilans qu’il ne faut pas ignorer !

Continuer la lecture de Part des minoritaires dans le rouge : ça veut dire quoi ??

Lexique daubasses : tout le vocabulaire expliqué !

Nombreux sont les lecteurs qui se demandent, et nous demandent, ce qu’il se cache sous les termes utilisés – et parfois créés ! – par les daubasses depuis maintenant de nombreuses années.

Avec ce récapitulatif, vous avez toutes les clefs pour chasser la daubasse dans les meilleurs conditions.

Tous les ratios et les calculs utilisés dans nos analyses n’auront désormais plus de secrets pour vous.


Actifs courants (ou actifs circulants) :

Actifs qui ne sont pas destinés à être conserver, qui doivent « tourner » dans l’entreprise. Il s’agit essentiellement des stocks, des liquidités sur les comptes en banque et des créances commerciales. Ces actifs sont destinés à être liquidé en moins d’une année.

Actifs fixes (ou actifs immobilisés) :

Actifs destinés à être conservés « longtemps », c’est-à-dire plusieurs années. Il s’agit des immeubles, des installations, de brevets, de licences, de Goodwill (survaleur ou écart d’acquisition en français), de participations à long terme dans d’autres sociétés, de créances à plus d’un an…

Continuer la lecture de Lexique daubasses : tout le vocabulaire expliqué !

Intérêts des minoritaires : un enjeu pas si mineur

Nous profitons d’une question de nos abonnés que nous recevons de façon récurrente par mail « comment traiter la part des minoritaires » pour compléter nos articles d’analyses financières. Chère lectrice, cher lecteur, n’hésitez pas à consulter ces articles. Même si certains datent de l’origine de l’aventure (2008), ils restent encore d’actualité et permettent de se familiariser avec les principales notions financières indispensables à tout boursicoteur.

Nous avons décidé de nous attaquer dans ce nouveau volet à un élément du bilan qui apparaît quelque fois dans les bilans des entreprises et qui pose parfois quelques difficultés quant à son interprétation : les intérêts minoritaires.

Il est vrai que c’est une rencontre plutôt rare. La plupart des entreprises sont détenues à 100% par le véhicule boursier coté. Et dans de nombreux cas, les capitaux propres appartiennent à 100% aux propriétaires-actionnaires.

Continuer la lecture de Intérêts des minoritaires : un enjeu pas si mineur

Quand l’approche quantitative ne nous convainc pas sur le qualitatif (cas pratique)

Quand nous investissons en daubasses, nous n’accordons généralement que peu d’importance à la qualité d’une direction : le fait que celle-ci soit intègre suffit généralement à notre bonheur.

Par contre, lorsque nous investissons dans une société catégorisée en RAPP , nous avons besoin d’aller un peu plus loin car il nous faut avoir une certaine conviction que le niveau de rentabilité de l’entreprise pourra être maintenu dans le futur.

Continuer la lecture de Quand l’approche quantitative ne nous convainc pas sur le qualitatif (cas pratique)