La Liste PEA est de retour!

Nous sommes heureux d’annoncer à tout nos lecteurs, Français plus particulièrement, que nous sommes en mesure de leur proposer de nouveau, une liste de 10 « Daubasses » qui peuvent entrer dans leur PEA.

Comme vous le savez sans doute, cher lecteur, cette liste avait connu un franc succès a la mi 2009, mais nous n’avions pas pu la proposer très longtemps, car les occasions se sont raréfiées très vite, nous obligeant à suspendre l’aventure…

Quelques très belles trouvailles, récentes , nous permettent de vous proposer à nouveau cette liste.

Comme nous ne faisons pas de concessions avec les bonnes affaires, quand il s’agit d’investissement, nous ne pouvons pas vous dire par avance combien de temps le marché nous permettra de vous proposer cette liste…

Chaque semaine, l’équipe des Daubasses selon Benjamin Graham vous donnera quelques détails concernant l’évolution de quelques paramètres de cette liste PEA, autant de temps qu’il existera sur le marché un minimum de 10 occasions.

La liste PEA du 19 Mars 2010 :

Potentiel : 182.71%
Solvabilité : 82.53%

Cette liste est composée de :

6 sociétés Net-Net
4 sociétés Net Estate

Les devises :

6 sociétés cotées en Euro
4 sociétés cotées en Livre Sterling

Répartition géographique :

4 sociétés Françaises
4 sociétés Anglaises
1 société Allemande
1 société Italienne

Observations supplémentaires :

Nous observons d’une part que 6 sociétés sur les 10 de la liste possèdent des collatéraux immobiliers sérieux. Cela signifie donc que 2 sociétés Net-Net en plus des 4 Net – Estate sont dans ce cas.
D’un autre côté, le ratio Net-Net de la liste, y comprit donc les Net-Estate, est de 0.6590, ce qui signifie que les Net-Estate de la liste cotent largement sous leur valeur d’actif Net-Net même s’ils sont très légèrement au-dessus de nos critères pour entrer dans notre sélection Net-Net.

Nous estimons enfin que le couple risque / potentiel de cette liste est optimum.

Si vous êtes donc intéressé par cette nouvelle aventure, cliquer ici.

Nous espérons enfin que tout ceux qui n’ont pas pu profiter des Daubasses PEA en 2009, pourront cette fois s’en donner à cœur joie. Bonne PV à tous!

23 réflexions au sujet de « La Liste PEA est de retour! »

  1. Bonjour,

    Je constate que tout est payant dans ce bas monde 🙂
    La tentation pour moi est très forte. Juste une question: Est-ce que les analyses sont fournies avec pour 25 euros ?

    1. Et oui Nanard, nous pouvons faire du bénévolat dans nos activités associatives mais certainement pas pour des activités « capitalistes » 🙂 Reconnaissez aussi que le prix n’est pas bien élevé : 2,50 euros par société ==> vous donnerez bien plus au courtier par l’intermédiaire duquel vous achèterez ces actions.

      La liste est « one shot » et il n’y a pas d’analyse fournie : il nous semble important que nos abonnés fassent leurs propres devoirs et se forgent leur propre conviction avant d’acquérir une action quelle qu’elle soit.

  2. Bonjour,

    Pourriez-vous nous dire quelle était la performance sur 3,6 et 12 mois (a partir de la date de parution de la dernière liste) de la liste PEA ?

    Merci

    1. Bonjour Bargain,

      Ah la perforétrovision ! Nous n’y croyons pas trop, surtout sur d’aussi courtes périodes. Comme vous le savez, ce qui importe, c’est que le raisonnemment ayant conduit à la décision d’achat soit juste et non qu’une telle méthode « automatique » indique ce qu’il convient d’acheter.

      Ils est d’ailleurs assez malaisé de calculer avec précision le rendement obtenu par nos listes PEA : leur composition fluctuant au gré des cours de bourse et de l’évolution de la valeur patrimoniale des sociétés qui les composent.

      Néanmoins, cette question nous ayant été posée par plusieurs lecteurs sur notre adresse mail, nous venons de nous livrer à un petit calcul rapide sur base de la première liste PEA qui avait été éditée le 24 juillet 2009. Celui qui aurait acheté les actions composant cette liste et les aurait conservé passivement jusqu’à ce jour aurait obtenu un rendement, hors effet de change et frais, de 23,4 % Sur la même période, l’indice européen Stoxx 50 a généré un rendement de 15,9 %.

  3. Bjr ,je peux donc integrer des actions allemandes ,anglaises ,italiennes etc dans mon PEA francais???.
    Amicalement.

    Sébastien

  4. Bonjour,

    Je lis avec un certain intérêt votre blog depuis 2 mois.
    Cependant, je m’aperçois que ce que vous proposez peut-être assez
    dangereux pour un particulier tout juste curieux avec un petit bagage en compta
    et en analyse financière. Je m’explique: pour investir
    avec votre club, il faut avoir plus que des notions basiques en comptabilité
    pour analyser les sociétés que vous proposez.Si on ne sait pas comment faire
    les arbitrages et que l’on prend de mauvaises décisions ( allocation des actifs
    sur son portefeuille) et qu’on ne sait pas analyser avec précision l’intérêt de
    telle société ( à quel moment s’en débarasser avant que cela vous pête en pleine figure..
    Il faut bien faire comprendre que l’investissement valeur style daubasse est assez
    particulier et c’est loin d’être de tout repos ( cela demande beaucoup de temps).
    De plus, en général les titres dans votre portefeuille « daubasses » tournent ( en gros les
    titres doivent rester 1 à 1,5 an maxi en portefeuille).
    Ce que je veux dire, tout simplement c’est que l’investissement  » mégots de cigarettes »
    pour donner une image, c’est: je fume le tabac jusqu’à la limite du filtre, mais après c’est
    dangereux pour la santé de votre portefeuille.
    Comme dirait: Warren Buffett, « le seul risque le plus important est de ne pas savoir
    ce que vous faîtes ». D’ailleurs, il conseille pour plus de 90% des gens d’investir sur
    un simple indice ( ETF) de façon régulière et à bas côuts pour battre la quasi majorité des gérants.
    Il a probablement raison, car le style « value investing » c’est énormément de travail ( c’est ce que dit
    Seth Klarman). Pour ma part, j’investis une partie dans un ETF et l’autre dans 3 fonds value
    ( tous les mois j’affecte un certain pourcentage de façon automatique et je jette la clé à la mer et
    on verra dans 10 ans ou 20 ans).C’est marrant, mais j’ai appris que B Graham avait déjà conseillé cette
    stratégie dans les années 30, pour ma part intuitivement c’était plus simple et plus logique( on s’enrichit
    lentement et pas du jour au lendemain avec du 100% une année 10% l’année suivante et – x% pendant 3 ou 4 ans).
    Un jour Benjamin Graham a dit, le plus important c’est de s’assurer en priorité de ne pas perdre d’argent, une
    fois que ceci est acquis, on peut commencer par espérer gagner quelquechose ( il faut être très prudent avec
    son argent et  » être littéralement obsédé par cette idée » je cite Seth Klarman)
    Conclusion: La stratégie daubasse oui, mais 5 à 10% de votre portefeuille au delà, il faut des connaissances solides en analyse
    financière. Dire le contraire serait vraiment irresponsable et ce n’est pas l’équipe des daubasses qui dira le contraire.
    Attention; les daubasses j’aime beaucoup ce que vous faites ( je n’ai rien contre vous) mais c’est juste un appel à la responsabilité
    de chacun.
    Vous allez peut être sourire, mais malheureusement beaucoup d’investisseurs perdent des sommes colossales depuis des décennies en ne respectant pas les règles de bases de l’enrichissement ( Sanjay Bakshi, un investisseur value indien développe ce sujet dans ses enseignements)

    1. Bonjour Choukri,

      Nous sommes en phase sur la majeure partie de votre exposé avec juste quelques nuances que nous allons apporter ici :

      « ce que vous proposez peut-être assez dangereux pour un particulier tout juste curieux avec un petit bagage en compta et en analyse financière »

      C’est exact mais comme n’importe quel investissement direct en actions ni plus ni moins : nous proposons une liste d’actions répondant à certains critères, nous exposons, éventuellement, les raisons qui nous poussent à les acheter mais nous insistons fortement pour que l’investisseur fasse ses propres devoirs. Ceci dit, c’est valable pour tout investisseur qui investit en direct que ce soit en daubasses ou non. Nous rejoignons d’ailleurs votre citation de Buffett : «  le seul risque le plus important est de ne pas savoir ce que vous faîtes  » Et l’avantage avec les daubasses, c’est que ces sociétés sont tellement peu sexy au départ qu’elles incitent plus que toute autre à faire ses devoirs. Nous signalons d’ailleurs que la majorité de nos abonnés sont plutôt connaisseurs des investissements boursiers et que nous avons déjà refusé d’abonner certains lecteurs qui pensaient que nous avions trouvé la pierre philosophale et qu’il suffisait d’acheter « bêtement » ce que nous achetions pour dégager un return de 200 % par an.

      « pour investir avec votre club, il faut avoir plus que des notions basiques en comptabilité »

      Sur ce point, nous pensons qu’il faut effectivement des notions basiques en comptabilité … mais pas uniquement pour investir avec notre club mais aussi pour investir en direct d’une manière générale.

      « l’investissement valeur style daubasse est assez particulier et c’est loin d’être de tout repos »

      A notre avis, ni plus ni moins que n’importe quel investissement en direct. Notre approche nous permet de nous concenter sur les comptes de la société proprement dite, celui qui investit dans des sociétés sur base de leur capacité bénéficaire doit aussi analyser l’environnemnet macro économique, les avantages compétitifs de la société et la qualité de sa direction pour vérifier que celle-ci pourra bien maintenir voir améliorer sa capacité bénéficiaire.

      « s’assurer en priorité de ne pas perdre d’argent »

      Tout à fait d’accord c’est pourquoi nous n’achetons pas de sociétés endettées, exigeons des actifs tangibles en collatéral de notre investissement et diversifions fortement notre portefeuille.

      « La stratégie daubasse oui, mais 5 à 10% de votre portefeuille au delà, il faut des connaissances solides en analyse financière. « 

      Sans connaissance en analyse financière, 1 % c’est déjà de trop. Par contre si on a « fait ses devoirs » correctement et sérieusement et que l’on a un horizon de placement suffisament lointain (une dizaine d’années), nous ne voyons pas pourquoi cette stratégie devrait rester confinée à une part réduite du portefeuille, celle-ci n’étant, selon nous, pas plus risquée que celle qui consisterait à acheter des tracker composés d’actions choisies de manière alléatoire.

  5. Bonjour l’équipe,

    Je suis d’accord avec vos commentaires dans l’ensemble. Mais je maintiens fermement que vous vous
    adressez finalement à un tout petit nombre de connaisseurs ( 10 à 15% des gens maximum) et qu’il faut conseiller
    aux autres d’investir régulièrement dans des fonds de qualité ou mieux un tracker ETF ( soit 90% des personnes).
    Je sais, j’insiste mais c’est vital de faire comprendre aux gens que les miracles de l’enrichissement
    rapide c’est illusoire. Ma conviction profonde est qu’un investissement qui rapporte 8 à 9% par an sur 10 à 15 ans
    c’est déjà extrêmement bien ( c’est le cas des bonnes scpi de commerce) mais dire aux gens que vous pouvez faire 20, 50 ou 150% par an, pendant plusieurs années c’est malhonnête. Sauf Warren Buffett peut-être, mais malheureusement n’est pas W Buffett qui veut et
    le pire c’est que j’ai toujours remarqué autour de moi que ceux qui voulaient s’enrichir assez vite, se casse la figure.
    Au final, l’investissement value est avant tout une philosophie de vie, cela demande plusieurs qualités indispensables
    la discipline,la patience,la persévérance. Comme dirait Warren Buffett quand il s’adresse à son partenaire de toujours
    ( Charles T Munger),  » Tu sais Charlie, nous ne sommes pas plus intelligents que la moyenne mais plus disciplinés
    que la moyenne ». Je suis pour ma part totalement convaincu de cette citation, car c’est le plus grand secret de Warren Buffett
    et de tous les gens qui se sont s’enrichis dans notre monde.
    Pourquoi la discipline est si importante? Car si vous ne savez pas gérer votre argent peu importe combien vous gagnez, vous serez
    toujours à la ramasse!! Au passage, j’ai une petite histoire pour nos lecteurs: J’ai des amis autour de moi ( vous en avez sûrement autour de vous, qui gagnent parfois plus que moi et qui sont toujours à sec le 15 du mois et à la fin du mois à moins de 500E. Le comble, c’est qu’il me demande de l’aide ( d’après vous, est ce que je leur prête de l’argent?) non, je préfère les conseils sages qui ont fait leurs preuves ( cela a plus de valeur: cela ne vous rappelle pas qq’un B Graham « la valeur est ce que vous recevez de ce que vous payez ».
    La conclusion de tout cela est d’une simplicité incroyable, mais qu’il faut rappeler inlassablement ( surtout quand on voit les gens autour de nous qu’on aime et qui font n’importe quoi avec leurs finances personnelles, leurs investissements).
    LE PLUS IMPORTANT N’EST PAS COMBIEN VOUS GAGNEZ, MAIS COMBIEN VOUS GARDEZ ET CE QUE VOUS FAITES DE VOTRE ARGENT.
    En effet, si vous considérez que votre résidence principale est un actif comme le pense la plupart des gens c’est que vous avez plusieurs wagons de retard. Croyez moi, jai posé la question à des comptables, j’ai été éffaré par leurs réponses ( comme quoi!!)

    1. Choukri,

      Avez-vous bien lu notre blog ?

      Vous dites : « qu’il faut conseiller aux autres d’investir régulièrement dans des fonds de qualité ou mieux un tracker ETF « 

      Or ici https://blog.daubasses.com/2009/12/15/fonds-de-placement-vs-gestion-en-direct/ , nous avons écrit : « Pour celui pour qui l’investissement en direct n’est pas un plaisir, disons-le d’emblée : nous pensons qu’il est préférable de passer par des fonds de placement pour gérer son patrimoine. En effet, le temps nécessaire à la réussite d’investissements en direct est très important et si cette activité ne vous procure pas de plaisir, mieux vaut n’y consacrer qu’un minimum de temps et laisser des professionnels faire cela pour vous. » Mais bon, l’investissement en fonds, pour respectable qu’il soit, n’étant pas l’objet de ce blog, vous voudrez bien nous pardonner de ne pas y avoir consacré plus d’articles.

      « dire aux gens que vous pouvez faire 20, 50 ou 150% par an, pendant plusieurs années c’est malhonnête. » Nous ne pensons pas avoir jamais écrit une pareille ineptie … à moins que dans un moment de folie éthylique due à une absorption massive de Trappistes d’Orval … si c’est le cas, indiquez nous vite à quel endroit que nous puissions effacer immédiatement ce délire. Notez qu’en ce qui nous concerne et au vu du temps que nous y consacrons, nous serions fortement déçu de ne pas générer un rendement nettement supérieur à la moyenne des marchés boursiers sur le long terme. Mais cet objectif n’est que le nôtre et certainement pas celui que nous fixons pour nos aimables lecteurs.

  6. Si je peux me permettre Choukri, à aucun moment l’équipe des Daubasses n’a avancé l’idée de faire 20, 50 ou 150% par an plusieurs années sur ce blog.

    Que veut dire s’enrichir assez vite ? Qu’est ce qu’être riche ? Qu’est-ce s’enrichir ?

    Je n’ai pas, malheureusement parmi mes connaissances, de gens qui sont « sec le 15 du mois et à la fin du mois moins de 500E. » S’il leur reste 500 euros par mois à la fin du mois, ils ne sont en général pas si mauvais gestionnaire que cela.

    Je ne vois pas le sacrilège dans le fait de dire qu’une résidence principale est un actif… Peut-être pensez vous qu’il s’agit d’une charge ? Comme quoi les comptables…

    1. Bonjour Edouard,

      Effectivement, une maison d’habitation nous semble bien correspondre à la définition d’un actif et même d’un actif bien tangible. Quant à savoir si cet actif génère du « cash flow » ou au contraire du « cash drain », s’il sera revendu avec plus value ou moins value, c’est une autre histoire.

  7. Bonjour l’équipe,

    Je vois que vous avez réagi à mon post. C’est très bien, car l’idée première est de provoquer des réactions et d’enrichir la réflexion.
    Reprenons ce que je disais dans ce post. L’investissement dans la valeur n’est pas donné à tout le monde ( ce n’est pas un luxe de répéter
    ce message simple: un peu de prudence vaut mieux que beaucoup de regrets, surtout pour les lecteurs qui viennent visiter le blog pour la première fois) c’est tout ce que je voulais dire à ce sujet. Effectivement, vous avez mis en garde les lecteurs sur les avantages et inconvénients, mais est ce que votre message était suffisamment visible dès les premières pages et bien mis en évidence en gras par exemple et sur la page d’accueil? ( attention c’est juste une remarque, ne pas s’énerver!!).
    Attention, l’équipe des daubasses je sais vous n’avez jamais dit que vous promettez 100 ou 150% par an, nous sommes bien d’accord avec cela.
    Mais avouez que lorsqu’on affiche 346% sur 1 an et 120 jours de perf cela attire l’oeil et peut bloquer la réflexion ( croyez moi ce n’est pas si rare que cela de voir des gens se précipiter et croire qu’on va s’enrichir vite et combien de déçus à l’arrivée?). Ici, je ne parle
    pas des connaisseurs, mais des nouveaux peu expérimentés.
    Par ailleurs, pour répondre à Edouard, je voulais dire simplement qu’il y a beaucoup de gens qui vivent au dessus de leurs moyens ( ils ont par exemple régulièrement – 500€ presque tous les mois, en effet).En effet, il existe une vieille loi en finance personnel qui dit que plus on gagne d’argent et plus on a tendance à dépenser jusqu’à se retrouver à découvert si l’on ne fait pas attention: loi de Parkinson.
    Enfin, quand je dis qu’ être propriétaire d’une résidence principale n’est pas réellement un actif, car elle vous enlève de l’argent de votre poche tous les mois ( taxes diverses, réparations pour l’entretien, emprunt à payer,intérêt à payer à la banque, assurance habitation, facture d’électricité, eau, et en plus si on a une grande piscine et les frais que cela peut engendrer etc…).Oui, dans un sens c’est un actif pour la banque par exemple. Je ne dis pas qu’il ne faut pas avoir de résidence principale, au contraire mais à la mesure de ses moyens et de savoir qu’il faut considérer cela comme un passif par prudence pour savoir de quoi l’on parle.
    C’est cette subtilité que je tenais à souligner ( peu de gens font la différence entre un actif et un passif, c’est d’ailleurs la source de tous leurs problèmes financiers, surtout quand ils achètent des passifs et qu’ils croient qu’ils ont en fait des actifs: pour moi un actif vous met de l’argent dans votre poche et un passif vous enlève de l’argent de votre poche tous les mois. Par contre des studios mis en location, bien financés et biens gérés sont des actifs car cela vous rapporte des revenus tous les mois. Demandez aux millions d’americains
    qui ont acquis leurs résidences principales et qui se sont retrouvés à la rue du jour au lendemain si leurs acquisitions sont des actifs maintenant! Ils risquent de vous envoyer des godasses en pleine figure ( c’est de l’humour!!)
    je le répète un actif genère des revenus sur une base régulière à court et moyen terme. Par contre, dire que je vais acheter un appartement et dire que cela va me permettre de faire une belle plus value, cela c’est plutôt de la spéculation au sens de B Graham.
    j’attends vos commentaires, faites vos remarques car j’aime qu’on me contredise dans la mesure ou vous appuyez votre argumentation de façon solide. car comme vous, je ne cesse pas d’apprendre et quand j’ai tort, c’est pour moi une opportunité de m’enrichir.
    Encore mille mercis pour tout ce que vous faites!

    1. Heu Choukri … pour la perf, comment dire … désolés … on ne l’a pas fait exprès 🙂

      Par contre, vous êtes dans l’erreur quand vous dites qu’un actif doit générer un revenu : beaucoup d’actifs des sociétés que nous achetons ne génère aucun revenu et pourtant ce sont des actifs. Celui qui investit dans l’or ne perçoit pas de revenu et pourtant c’est bel et bien un actif.

      Posséder un actif ne signifie d’ailleurs pas nécessairement que vous avez la certitude de le revendre plus cher que vous ne l’avez acquis. La preuve : une bonne partie d’ actif sont « amortis » en comptabilité pour acter leur perte de valeur.

  8. Bonjour,
    Attention les daubasses, je vais me fâcher! ( humour)
    J’ai pris l’exemple de la résidence principale et je disais que ce n’était pas du tout le top pour générer des revenus.
    En terme de finance personnelle, l’idéal est qu’un actif génère des revenus. C’est ma définition prudente au niveau
    personnel. L’or est un actif ( sur le plan conventionnel) mais il faut aller plus loin que cela et creuser un peu plus.
    Les Daubasses, si vous m’énerver j’envoie un mail à Walter Schloss pour savoir ce qu’il pense de l’or en tant qu’actif, je
    pense qu’il va vous tirer les oreilles. « Investir dans l’or », chers daubasses, on investit pas dans l’or quand même!
    j’espère que vous vouliez dire  » spéculer dans l’or » c’est plus juste. Benjamin Graham est en train de se retourner dans sa tombe
    au moment ou je vous parle!!
    Allez ça va pour cette fois ci, mais que je vous y reprenne plus!
    Bon Week end l’équipe!

  9. Choukri,

    Chacun est responsable de ses actes et à sa conscience pour lui. L’équipe des Daubasses répète maintes et maintes fois dans chaque article, que toutes les analyses sont fournies à but informatif et qu’elles ne sont en aucun cas une incitation à l’achat.

    Deuxième point, si je ne me trompe, la seule loi de Parkinson connue et reconnue par les sciences de gestion concerne la gestion du temps de travail. Quel rapport avec l’épargne des particuliers ?

    Dernier point, je pense que Benjamin Graham est tranquille par rapport à ce « jouons sur les mots », surtout après ce qu’il « aura vu » de la crise financière et de ses abbérations.

  10. @Sebastien: Je confirme que l’envellope du PEA peux acceuillir des actions européennes au sens large (Londres inclus).
    En revanche, nos courtiers en ligne , ne permettent pas toujours de passer facilement des ordres sur toutes les place. (A ma connaissance, le LSE est pas ccessible chez Bick; et meme si c’est théoriquement possible, je ne parviens pas à passer un ordre sur londres ou milan depuis boursorama) !

    @Choukri: C’est quoi ton « délire » sur les actifs ? Un bien immobilier est un actif au sens comptable. point final. Le flux de trésorerie généré n’a rien à voir là dedans…

  11. Choukri je pense pas qu’il faut avoir fait Maths Sup pour pratiquer l’investissement dans la valeur.
    Avec du travail et du temps tu peux cerner l’analyse financière et faire ensuite tes propres analyses. Au début, tu commettras sans doute des erreurs mais avec l’expérience tu sauras en tirer profit.
    Les Daubasses font un travail remarquable de par leurs cours sur l’analyse fi et leurs articles toujours très intéressant. Je les encourage à continuer parce que des blogs sur l’investissement valeur y en a pas des masses contrairement aux blogs d’AT.

    Par leurs analyses,j’ai pu cerner l’approche VCB de Greenwald et enrichir mes connaissances sur le sujet de l’investissement.

    Bon weekend à tous!!!

    PS : les Daubasses plus d’articles sur la VCB serait super parce que c’est pas évident à pratiquer solo!!!
    PS2:Je sais pas si possible mais ce serait intéressant de créer un Chat qui permettrait à la communauté de l’investissement value du site d’échanger et d’en apprendre sur les approches de chacun…

  12. Bonjour à tous,

    Edouard, c’est faux il faut ouvrir les livres et être un peu plus curieux que de rester à la surface des choses.Par ailleurs, j’ai expliqué
    ce qu’était la loi dites de Parkinson, qui est expliqué aussi dans « l’homme le plus riche Babylone »

    Sorg, je ne délire pas du tout sur les actifs: Tout ce que je dis a été écrit par Robert T Kiyosaki et Sharon Lechter expert comptable)
    dans le livre  » Père riche Père Pauvre ». Ce livre fait un tabas aux USA depuis des années. Il ouvre les yeux sur des notions de bases tel « qu’un actif et un passif » et il explique comment le système nous arnaque en compliquant les choses et surtout dans son dernier livre « The Conspiracy of the rich ». C’est pour cela selon lui que les gens sont dans des situations difficiles actuellement. Pour lui ne pas savoir en profondeur la différence entre un actif et un passif a mis des millions de personnes à la rue ( car ils ont acheté des passifs à des prix élevés en pensant qu’ils avaient à faire à des actifs). J’espère que vous n’avez pas mis un point « final » à votre apprentissage!

    Youss, j’ai jamais dit qu’il faut avoir fait math sup, d’ailleurs W Buffett lui même déconseille de faire trop de maths ( avec des signes grecques pour investir dans la valeur), c’est plutôt une question de tempérament.
    Avec plus d’intelligence financière ( selon Kiyosaki ), on s’apercevra qu’un bien immobilier que l’on met en location nous rapportera des revenus tous les mois, comme des parkings, garages, actions ( pour les dividendes) obligations ( coupons) etc…
    Personnellement, j’ai lu ce livre, il y a 5 ans et il m’a permis de m’enrichir ( d’acquérir des vrais actifs , pas de l’or qui ne rapporte rien chaque mois): Il m’a ouvert les yeux sur l’importance d’acquérir des actifs ( qui rapportent des revenus) et maintenant je suis en train d’acquérir l’indépendance finance ( tous les mois je perçois des revenus de mes actifs sans travailler). En tous cas, vous pouvez critiquer R Kiyosaki, mais lui au moins par sa façon originale de voir les choses en disant la vérité ( pas comme certains comptables et banquiers qui disent n’importe quoi, soit volontairement soit par ignorance!! je gagne de l’argent régulièrement, ne vous en déplaise cela marche et même très bien!
    Et vous quelles idées apportez-vous pour vraiment gagner de l’argent à part d’être attaché à son patron, sa banque, son propriétaire comme un esclave toute sa vie!
    Je pense que le système complique trop les choses ( exemple ces saloperies de produits dérivés cds, swaps) ensuite on y comprend plus rien.
    Oui, la vérité est souvent simple, d’ailleurs comme les business qui marchent le mieux.

    D’ailleurs, d’après vous pourquoi on apprend rien du tout sur l’argent à l’école? comment le gérer , comment le faire fructifier?
    Et pourtant, l’éducation financière est un élément critique pour notre vie. oui à l’école on nous apprend à devenir de bons petits employés
    et à travailler pour les riches. Ceci est dans « The conspiracy of the rich ».
    Franchement, au départ, j’étais comme vous en me disant, c’est quoi ce « délire ». Mais en creusant, c’est très très loin d’être du délire.
    C’est plutôt notre système qui nous aveugle en nous cachant les vérités simples.

  13. Choukri,

    l’or n’est pas un placement qui est la pour générer un dividende ,un coupon ,mais pour se protéger de l’inflation et/ou faire une plue value ,maintenant tu critiques l’or mais je ne pense pas que celui qui a acheté de l’or en 2001 à 250 ou300 $ l’once et qui peut le revendre en 2010 1100 $ a fait un si mauvais investissement que ca !.
    En investissement il n’y a pas de regle unique l’investissement en or est typique de cela .

    Amitié.

    Sébastien

  14. Réponse à Sébastien,

    Je dis tout simplement que l’or n’est pas un actif dont je raffole le plus. Car difficile à évaluer, mais je comprend très bien
    que les gens désirent en avoir dans leur portefeuille ( c’est une question de point de vue). Puisque nous sommes sur le site des
    daubasses, je vous renvoie le commentaire de l’équipe des daubasses et de Warren Buffett:

    « Ne comptez pas sur nous pour vous donner un avis sur l’or : nous ne comprenons rien à ce qui fait son attrait, du moins comme support d’investissement.

    Et il nous est impossible de mettre une valeur sur ce vulgaire métal. Tout simplement parce que nous ne comprenons pas à quoi « ça sert » : le pétrole, les métaux à usage industriel ou les matières premières agricoles ont bien un usage dans la « vraie vie » mais l’or ? … mis à part quelques applications en bijouterie ou dans l’industrie.

    En gros, nous pensons que l’or n’a de VALEUR … que parce qu’on la considère comme VALEUR refuge. Et les paramètres qui permettent de déterminer la vraie valeur à accorder à ce statut nous dépassent totalement.

    Warren Buffett (qui ne dit pas que des bêtises) a dit à ce sujet : «Si des martiens nous observaient, il y a une activité humaine qu’ils ne comprendraient pas : les humains investissent du temps et de l’argent en quantité phénoménale pour trouver un produit pour ensuite l’enfouir dans un coffre et ne plus jamais y toucher».

    Amitié choukri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.