Bas les masques – Vianini Industria

La vente de Vianini Industria effectuée le 3 août 2016 a été pénible et stressante.

Pénible car l’information sur le changement de statut de la société et l’offre de rachat n’a pas été clairement communiquée, tant et si bien que pas mal d’organismes financiers, dont celui avec lequel nous travaillons d’habitude, n’ont pas signalé à leurs clients l’opération de rachat lancée par la direction et ne semblaient d’ailleurs pas au courant…

Stressante parce que nous avions 3.33% du portefeuille en jeu, soit autour de 9 000€ investis et que nous ne voulions pas prendre de risque en conservant cette ligne : au cours des 2 115 jours de détention (soit 5 ans et 10 mois), la Direction n’a pas créé la moindre valeur et nous n’avions pas la moindre information détaillée sur la nouvelle entité. Une nouvelle fois, le risque de perte nous a semblé plus important que les gains potentiels et c’est avec un véritable soulagement que nous avons finalement « largué » cette société de notre porte-feuille.

Nous avions acheté un premier lot d’actions de la société le 19 octobre 2010 et ensuite renforcé à trois reprises : le 12 décembre 2011, le 22 juillet 2013 et le 24 mars 2014 pour un investissement total frais inclus de 9 604.19€. Et nous avons encaissé, au cours de ces 5 ans et 10 mois, un dividende net de double taxation de 335.72€, qui; ajouté à la vente de nos 7 550 actions, nous a permis d’encaisser 9 241.89 € et d’acter une perte de -3.77% après déduction des taxes, impôts et frais, sur cette « vraie » daubasse.

Voici l’analyse que nous avons publié dans notre lettre mensuelle de septembre 2012. Continuer la lecture de Bas les masques – Vianini Industria

Bas les masques – Continental Materials

Nous avions analysé cette société dans la lettre mensuelle d’avril 2016.

Lors de notre analyse, le cours était de 11,74 USD. Moins de 6 mois plus tard, le titre s’échangeait à plus de 26,50 USD (hausse de +125,7%).

Nous n’avions pas acheté ce titre, alors que tous les voyants étaient au vert… car, à l’époque, le potentiel de cette action était trop faible eu égard du potentiel moyen de notre portefeuille.

La bourse est définitivement le temple des regrets !

Nous vous laissons découvrir cette analyse et vous forger vous-même votre avis. Bonne lecture.

Continuer la lecture de Bas les masques – Continental Materials

Défiler vers le haut